Parents au premier regard

22 janvier 2021

Avez-vous déjà entendu parler ou vécu l'expérience du proto-regard ? Cet instant précis où votre enfant ouvre les yeux sur le monde extérieur et qu'il croise les vôtre pour la première fois ?

En lisant vos belles histoires sur le sujet, j’ai été particulièrement touchée par la force qui se dégageait de cet instant. C’est la raison pour laquelle j’ai donc souhaité en savoir plus.

S’il s’agit d’un évènement magique à vivre (et pour moi d’un instant furtif particulièrement émouvant à photographier 📷), j’ai ainsi appris qu’il constituait surtout un échange primordial dans le déroulement physiologique de la naissance. En effet, il s’agit d’un moment qui :

  • Eveille le sentiment de parentalité chez les parents d’un point de vue psychologique et physiologique ;
  • Crée un contact fort entre le nouveau-né et ses parents ;
  • Permet au nouveau-né de prendre conscience de son existence en tant qu’individu et de se repérer dans ce nouveau monde extérieur extrèmement challengeant. Il fixe son ancrage dans le monde réel.
  • Ainsi, il est important pour les parents et les accompagnants, de permettre le bon déroulement de cette rencontre si possible au cours des premières heures de vie. Et même des 20 premières minutes !

    Mes conseils

  • N’hésitez pas à en parler à vos accompagnants, à votre sage-femme et à votre doula qui pourront vous renseigner ;
  • Si vous envisagez de donner la vie en milieu hospitalier, vérifiez que celui-ci ait obtenu le label IHAB – Initiative Hôpital Ami des Bébés, décerné par l’OMS et l’Unicef. Ce label est attribué aux organismes tournés vers des pratiques hospitalières respectueuses des rythmes des nouveau-né.
  • Découvrir le reportage d'accouchement

    Vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet passionnant ?

    Je vous invite à consulter ces références de professionnels :

  • Les écrits du Docteur Marc Pilliot, et notamment “Le regard du naissant”
  • Le travail de Jean-Marie Delassus, psychanalyste de la Naissance avec : “L’aide-mémoire de maternologie”
  • Le mémoire d’études de Constance Van Outryve, doula
  • Et pour les grenoblois, le texte de la belle Isabelle, doula sur le sujet.
  • SHARE THIS STORY
    error: Tout droit réservé